Copyright 2021 - Custom text here
ukbinaryoptions.netFinpari Promo Code

Après Nice, c’est à Saint-Étienne-du-Rouvray que l’ignominie du terrorisme s’est déversée. L’attentat perpétré dans une des églises de la commune normande a provoqué la perte du père Jacques Hamel, 85ans, décrit comme un homme de Dieu, humble et simple.

Comment rester impassible face à l’horreur qui s’est abattue dans un lieu de culte sur des hommes et des femmes de foi qui priaientsimplement Dieu ?

Nos pensées premières vont aux familles des victimes à qui nous adressons, pour les uns, nos sincères condoléances et, pour les autres, de prompts rétablissements.

Il ne peut être question de s’habituer à l’horreur et à la barbarie, ici ou ailleurs, partout dans le monde. Quand un être humain est assassiné, c’est toute l’humanité qui est meurtrie. Revendiquons l’amour et la fraternité, quand Daeshet ses alliés objectifs revendiquent la haine et la mort. Cultivons l’esprit de paix mais aussi l’esprit de résistance pour faire vivre les idéaux de justice.

Notre responsabilité est commune. Nous devons faire front commun contre ceux qui pratiquent le culte de la haine, comme ceux qui sont passés maîtres dans la récupération politique des tragédies.Les extrémistes identitairesne sont jamais à bout de souffle pour désigner des boucs émissaires aux malheurs qui frappent le pays et faire porter une responsabilité collective à des actes dont seuls les auteurs sont coupables. Diviser le corps social, c’est participer à la stratégie mortifère de Daesh.

Nous, évêques, prêtres, imams, rabbins, pasteurs et autres responsables religieux, directeurs d’institutions, enseignants, éducateurs, leaders associatifs, journalistes et intellectuels qui agissons au quotidien en faveur du dialogue interreligieux et du dialogue interculturel, ne voulons pas voir les années de travail, d’écoute et de sensibilisation pour le vivre- et le faire-ensemble être sapées en quelques instants.

Nous, qui cultivons l’unité par-delà les différences convictionnelles, refusons de céder du terrain. Nous continuerons à construire des ponts là où nos ennemis veulent les détruire pour bâtir des murs.

Ensemble, avec toute la société civile, il nous faut continuer à œuvrer avec la même constance et avec toujours plus de force pour faire reculer l’intolérance et l’exclusion.

Ensemble, nous sommes plus forts.

Ensemble, agissons pour le bien de l’humanité.

#NousSommesUnis

Signer la Pétition

Module de Recherche

f t g

Interaccueil - Maison pour Tous des Amonts -

Avenue de Saintonge - 91940 Les Ulis