Copyright 2018 - Custom text here
ukbinaryoptions.netFinpari Promo Code

par Florence Taubmannpasteur de l’Eglise Réformée, présidente de l’Amitié judéo-chrétienne de France
La Croix du 4 et 5 décembre 2010

Manifeste de la coexistence active
par le groupe de dialogue interreligieux “COEXISTER”

 

Nous, membres des trois religions, 

Nous croyons que l’Étoile, la Croix et le Croissant peuvent construire ensemble un monde plus uni. 

Nous croyons que la paix passe par la rencontre de l’autre, par la découverte de nos ressemblances et la compréhension de nos différences 

Nous croyons que nos professions de foi, aussi différentes soient-elles, sont vecteurs d’espérances communes 

Nous croyons que le dialogue est non seulement possible, mais qu’il est nécessaire, vital. Oui, comme Gandhi, nous savons que « la seule alternative à la coexistence, c’est la codestruction ». 

C’est pourquoi, ici et maintenant, pour un monde meilleur, nous choisissons de coexister. 

Pour nous, coexister, c’est prendre le parti de la paix, dans le respect mutuel.  

Pour nous, coexister, c’est œuvrer activement en faveur d’un rapprochement entre les hommes.

Pour nous, coexister, c’est faire tomber les murs de nos préjugés. 

Pour nous, coexister, c’est encourager le dialogue des cultures plutôt que le choc des civilisations.

Pour nous, coexister, c’est reconnaître que nous sommes tous frères, membres de la « famille humaine ».

Coexister Aujourd’hui 

Coexister pour Demain 

Coexister avec Tous.

 

© Source : Coexister. janvier 2009

 

Quel est le but du dialogue islamo-chrétien ? A-t-il un fondement religieux et comment se traduit-il concrètement ?
Autant de questions auxquelles répond, sur OummaTV
Henri de La Hougue

Ecouter sur : http://www.oummatv.tv/S-enrichir-malgre-les-differences

Un projet de fatwa visant à protéger les chrétiens, un appel à réformer l' islam de l'intérieur : autant de signes encourageants pour la poursuite d'un dialogue difficile

par Frédéric MOUNIER, à Rome. la croix, 8 février 2011

Le cardinal Tauran revient sur son voyage en Iran
8 février 2011

 Le cardinal Jean-Louis Tauran, président du Conseil pontifical pour le dialogue interreligieux a rappelé la nécessité du dialogue pour « la paix et la collaboration entre les peuples », invitant à ne pas céder à la « peur », « à la rancœur » et à « l'indifférence ».

Depuis quarante ans, une session biennale est organisée entre l’International Jewish Committee for Interreligious Consultation (IJCIC)

Module de Recherche

f t g

Interaccueil - Maison pour Tous des Amonts -

Avenue de Saintonge - 91940 Les Ulis